Hygiène et lutte contre les infections nosocomiales

Améliorer la qualité et garantir la sécurité de la prise en charge des patients du CHU de Rennes est une priorité...

L'établissement présente chaque année un programme d'action de lutte contre les infections nosocomiales (LIN) et un rapport d'activité au conseil de surveillance du CHU, aux représentants des usagers après validation des instances. Il existe un plan de gestion du risque infectieux permettant d’intervenir rapidement en cas d’infections groupées. Un suivi des infections du site opératoire et des infections nosocomiales dans les sites les plus à risque (réanimations) est réalisé. Les indicateurs nationaux de suivi de la lutte contre les infections nosocomiales au CHU sont affichés systématiquement dans les lieux d'accueil et montrent l'importance que nous attachons à cette action (le CHU est en classe A). 

Le personnel hospitalier est formé au respect des règles de l'hygiène hospitalière pour maîtriser au mieux le risque infectieux, mais votre collaboration et celles de vos proches sont également importantes. Nous vous invitons à utiliser le produit hydro-alcoolique mis à votre disposition dans les couloirs et dans les chambres pour l'hygiène des mains des soignants, des patients et des visiteurs. En cas de nécessité, l'équipe soignante peut vous proposer des moyens complémentaires de protection, comme le port d’un masque ou d'une sur-blouse. 

Si vous devez subir une intervention chirurgicale sous anesthésie générale ou locale, le port de bijoux est strictement interdit ainsi que celui de piercings au bloc opératoire ; en cas d’intervention sur la main ou le bras, le pied ou la jambe, toute trace de vernis à ongles doit être soigneusement ôtée. Nous vous remercions de suivre les recommandations spécifiques qui vous seront faites concernant votre préparation avant votre admission au bloc opératoire.

L’infection nosocomiale, kesako ?
L’infection nosocomiale est une infection associée aux soins. Elle peut se déclarer durant (ou immédiatement après) le séjour des patients dans un établissement de santé, alors qu'elle n'était ni en incubation, ni présente lors de leur admission. Beaucoup sont liées aux propres bactéries du patient, à son état général et aux actes de soins reçus, d'autres bactéries sont essentiellement hospitalières et liées aux soins.