Médico-technique Ref. R11-06

Un poste de Manipulateur en Électroradiologie Médicale

Caractéristiques du poste

Contexte

PRESENTATION GENERALE DU SECTEUR D’ACTIVITE

 

Le bloc opératoire de CTCV, regroupe des activités de chirurgie cardiaque, de chirurgie thoracique et de chirurgie vasculaire. Cette structure représente un centre de responsabilité unique sous la responsabilité du Chef de Bloc, Professeur Hervé CORBINEAU et du Cadre supérieur de santé  Mme Chantal BROUARD.

Le bloc opératoire de chirurgie cardio thoracique et vasculaire, prend en charge les urgences de chirurgie cardiaque dans ses salles dédiées, 24h/24h et 7 jours sur 7 

Le secteur de CTCV comprend :

• 6 salles d’opérations dont 1 salle Hybride (D) au niveau 2 du CCP

• 1 salle théra Image, 2 jours par semaine au niveau 0 du CCP

 

L’équipe paramédicale du bloc opératoire de chirurgie cardio thoracique est composée de :

 

• 22 IBODE

• 17 IADE

• 8 Perfusionnistes

• 2 MEM

• 10 AS

• 2 ASH

 

LIEU D’EXERCICE

Les manipulateurs exercent en salle D du  bloc opératoire de chirurgie thoracique et cardio vasculaire, situé au niveau +2 du centre cardio pulmonaire de pontchaillou

 

RATTACHEMENT HIERARCHIQUE :

• directeur délégué des blocs : Mme Virginie Gal

• directeur de soins, Mr Pierrick Jaglin

• Cadre supérieur de santé : Mme Chantal Brouard, en lien avec Mme Sophie Huitorel

• Cadre de santé : Mr Marc Jeffroy

Les manipulateurs du bloc CTCV  font partie intégrante de l’équipe paramédicale du bloc  dont les chefs de service sont le Pr Jean-Philippe Verhoye  et le chef de bloc, le Pr  Hervé Corbineau. 

Les manipulateurs sont sous la responsabilité directe d’un cadre de santé, M. Marc Jeffroy

 

RELATIONS FONCTIONNELLES PRINCIPALES

 

• Chirurgiens cardio thoraciques et vasculaires pour le choix du protocole, l’ajustement, l’interprétation de l’examen et de traitement de l’image.

• IBODE, IADE, IDE, AS, ASH pour l’accueil, l’installation et la coopération dans la prise en charge du patient

• Responsables internes des réseaux d’imagerie médicale pour le transfert d’images et des signaux.

• AS-ASH, brancardiers pour la prise en charge des patients : accueil, transport, et gestion des flux.

• Unités de soins pour  le pré et post interventionnel

• Ingénieurs biomédicaux et  physicien médical  pour mise en œuvre des traitements  d’image, d’optimisation des protocoles et du suivi de maintenance des appareils.

• Institut de formation pour l’enseignement et l’encadrement des stagiaires.

• PCR concernant  la radio protection des travailleurs.

 

Mission

MISSIONS

• Le manipulateur en électroradiologie, participe à la réalisation des actes interventionnels dans la spécialité de CTCV, en salle HYBRIDE du bloc. De par sa compétence et mission, il constitue un appui en tant que référent radio protection, et en termes de conseils  dans l’utilisation des équipements d’imagerie au sein du secteur de CTCV, notamment les jours de maintenance de la salle hybride

• En référence aux textes réglementaires suivants :

- Décret n°84-710 du 17 juillet 1984 fixant les catégories de personnes habilitées à effectuer certains actes d’électroradiologie médicale,

- Décret n°97-1057 du 19 novembre 1997 relatif aux actes professionnels et à l’exercice de la profession de manipulateur en d’électroradiologie médicale,

- Décret n° 2000-509 du 6 juin 2000 modifiant le décret n° 97-1057 du 19 novembre 1997 relatif aux actes professionnels et à l’exercice de la profession de manipulateur d’électroradiologie médicale.

- Décret n° 2016-1672 du 5 décembre 2016 modifiant le décret n° 2000-509 du 6 Juin 2000 relatif aux actes et activités réalisés par les manipulateurs d'électroradiologie médicale

ACTIVITES PRINCIPALES

Elles s’articulent  autour de 6 axes principaux :

 Technicité

- Réalisation des examens d'imagerie interventionnelle

- Utilisation des équipements avec optimisation de leur performance.

- Application des protocoles techniques et médicaux.

- Acquisition, réalisation des traitements et transfert des images et signaux en pré, per et post interventionnel

- Participation à la recherche clinique.

 Soins aux patients

- Accueil, information et installation du patient en coopération avec les IBODE, IADE et AS.

- Prise en compte des besoins physiologiques, psychologiques et socioculturels des patients.

- Surveillance clinique du patient.

- Aide au brancardage.

- Respect de la personne soignée: confidentialité pudeur, confort.

- Participation à la lutte contre la douleur.

 Hygiène

- Mise en œuvre des protocoles.

- Lutte contre les infections nosocomiales.

 Sécurité et prévention des risques

- Garantie de la sécurité et de l'intégrité physique des personnes (patients, accompagnants, professionnels).

- Respect des règles de radioprotection.

- Gestion des EPI 

- Application des protocoles de vigilance et de sécurité.

 Fonctionnement du service

- Application des procédures organisationnelles.

- Contribution à la fonction circulante en complémentarité avec les IBODE et IDE circulantes

- Participation à la démarche d'amélioration continue (assurance Qualité) et à la veille technologique.

- Coordination en interne, avec les services de soins, avec les différents prestataires intra et extra-hospitaliers.

- Intégration du coût des moyens nécessaires à l'activité.

- Enregistrement de l'activité dans le logiciel de gestion des blocs opératoires

 Formation

- Adaptation de sa pratique professionnelle à l'évolution des sciences et des techniques.

- Participation à la formation initiale et continue des étudiants et des stagiaires.

Exigences du poste

DIPLOME(S) PROFESSIONNEL(S) REQUIS OU SOUHAITE(S)

• Les agents doivent être titulaires d’un des diplômes professionnels suivants :

- Diplôme d’Etat de Manipulateur en Electroradiologie médicale

- Diplôme de Technicien Supérieur en Imagerie Médicale et Radiologie Thérapeutique.

FORMATION(S) SOUHAITEE(S)

• Formation à l’interventionnel vasculaire

• Référent  radioprotection 

• Attestation Radioprotection des travailleurs et des patients. 

• Formation bureautique initiale

• AFGSU Niveau 2

• DIU Imagerie interventionnelle 

• Formation RE

• Communication thérapeutique, hypnose.

CONNAISSANCE(S) ASSOCIEE(S)

s

• Matériel et équipement d’imagerie, notamment interventionnel

• Expérience en imagerie vasculaire et interventionnelle

• Radioprotection.

• Démarches, méthodes et outils de la qualité.

• Bureautique et logiciel dédié en électroradiologie intervensionnelle

• Ethique et déontologie.

• Exercice, organisation et actualités professionnelles.

• Disciplines médicales et scientifiques du domaine d’activité.

SAVOIR FAIRE REQUIS

- Travailler en équipe interprofessionnelle.

- Instaurer une relation et une communication avec le patient et son entourage pour l’informer et le rassurer.

- Utiliser les règles, les procédures de contrôle qualité, les modes opératoires et les techniques visant à la sécurité, et à l’hygiène dans la réalisation des activités et l’utilisation des circuits. 

- Optimiser les doses de rayonnements délivrées aux patients, dans le cadre des règles de radioprotection

- Assurer un suivi de prise en charge des patients avec les services d’hospitalisation.

- Adapter les protocoles au contexte clinique des patients.

- Détecter les situations à risque pour les patients et déclencher les réponses adaptées.

- Utiliser les matériels et les dispositifs liés à l’activité et en évaluer les modalités de fonctionnement.

- Utiliser les outils bureautiques en lien direct avec les activités d’Imagerie et d’Explorations Fonctionnelles.

- Evaluer la qualité des pratiques et des résultats dans le domaine d’activité, de soins et d’encadrement des étudiants.

- S’inscrire dans un processus d’amélioration des pratiques, en particulier en termes de retour d’expérience médico-soignant.

QUALITES REQUISES

 Aptitude à la relation

- Travail en équipe, collaboration

- Sens de la pédagogie et du partage de savoirs

- Sociabilité.

- courtoisie et empathie

 Qualités personnelles

- Cohérence dans les actions

- Sens des responsabilités.

- Dynamisme

 Sens de l’organisation

- Rigueur et méthode.

- Capacité d’analyse et d’organisation afin d’améliorer et d’optimiser son poste de travail

- Autonomie dans le travail.

- Anticipation et adaptation aux situations.

- Esprit d’initiative adapté à la fonction, force de proposition

 Amélioration continue

- Appétence pour les évolutions techniques, les  innovations dans les pratiques professionnelles.

- Recherche d’informations, veille professionnelle

- Sens du perfectionnement.

CONDITIONS D’EXERCICE

La salle hybride est ouverte 5j/7, 52 semaines

Le MEM est affecté à la salle hybride dont le TVO est de 9h30, c’est à dire de 8h00 à 17h30

L’horaire de travail du MEM est identique à celui de l’IADE en responsabilité de la salle hybride : de 7h45 à 17h45, répondant ainsi aux exigences d’ouverture et de fermeture de la salle.

Les temps de pause seront organisés en concertation avec l’équipe médicale et paramédicale présente. 

La planification des manipulateurs sera réalisée selon des règles préétablies,  à court terme la gestion de l’absentéisme sera intégrée à la gestion du pool de remplacement du Pôle IMEF.

La planification des congés annuels sera réalisée selon le principe d’alternance afin de respecter un maintien de compétences.