Soignant Ref. R02-08

Un Poste de cadre de santé de Bloc Opératoire

Caractéristiques du poste

Contexte

PRESENTATION GENERALE DU SECTEUR D’ACTIVITE

Tous les  blocs opératoires de l’établissement  sont localisés sur Pontchaillou et l’hôpital sud 

        Au total 8blocs  dont  7 sur Pontchaillou 

                     38 salles d’opérations

 

Chirurgies pratiquées ; digestif , urologie, orthopédie, plastie, gynécologie, vasculaire , cardiaque, endoscopique, dentaire OPH, ORL, NCH ET Pédiatrique , DMI / LEC 

LIEU D’EXERCICE

Etablissement  Pontchaillou

 

• Bloc 1r et  2ème étage du bloc principal       chirurgie viscérale et urologique       6 salles d’opérations

• Bloc 3ème étage du bloc principal                 chirurgie NCH et OPH                     3 salles d’opérations

• Bloc 4ème/  5ème étage du bloc principal       chirurgie  orthopédique  rachis         5 salles d’opérations              

• Bloc 6ème étage du bloc principal                 chirurgie ORL                                   3 salles d’opérations

• Bloc 2ème  étage bloc CCP                           chirurgie cardio vasculaire                 7 salles d’opérations dont  une salle théraimage

• Bloc CUR --------------------                           chirurgie polyvalente                         5 salles d’opérations

• Bloc sous-sol du bloc principal                     interventions : DMI/ LEC                   1 salle d’opération

 

Etablissement hôpital sud 

Bloc RDC hôpital sud                                 chirurgie pédiatrique gynécologique plastiques             8 salles  d’opérations

 

RATTACHEMENT HIERARCHIQUE : positionnement du poste dans l’organigramme

 

• Le Directeur des Etablissements Nord/Sud

• Le Directeur de la coordination des blocs opératoires

• Le Coordonnateur général des soins 

• Le Directeur des soins

• Le Cadre Supérieur de santé des blocs opératoires  

RESPONSABILITE MEDICALE

 

• Le coordinateur du conseil central des blocs opératoires 

• Le médecin responsable du bloc opératoire

RELATIONS FONCTIONNELLES PRINCIPALES

 

• Le médecin responsable du bloc opératoire 

• Equipes médicales chirurgicales et d’anesthésie

• Le cadre supérieur des blocs opératoires 

• Equipes paramédicales d’hospitalisation et du bloc opératoire

• Les CS des autres blocs opératoires

• Les CS des unités d’hospitalisation et de stérilisation

• Les gestionnaires RH

• Les professionnels des services médico techniques logistiques et administratif

 

Mission

MISSIONS

 Définition de l’organisation de travail et des soins dispensés aux patients

 Gestion de la programmation opératoire en référence aux préconisations MEAH 

 Organisation de la prise en charge des patients en partenariat avec les services de soins, les autres blocs de l’établissement et l’équipe pluridisciplinaire du bloc 

 Gestion des ressources humaines dans le respect de la réglementation du travail et en référence aux axes de projet des blocs opératoires et projets institutionnels, afin de répondre à l’activité chirurgicale et à  la prise en charge sécuritaire des patients

 Gestion des ressources matérielles nécessaires à l’activité de soins

 Gestion de projet spécifique au bloc 

 Participation à l’élaboration et à la mise en œuvre des projets institutionnels relatifs à l’organisation et au fonctionnement  des blocs opératoires

 Contribution au développement de valeurs, de conceptions et d’organisations de soins communes aux blocs opératoires
 Mise en œuvre d’une culture d’évaluation de la qualité des soins et des pratiques professionnelles

 suivi et analyse de l’activité

ACTIVITES PRINCIPALES

I – ORGANISATION EVALUATION ET COORDINATION DES ACTIVITES DE SOINS

  

 Faciliter la collaboration et la coordination entre l’équipe soignante pluridisciplinaire et l’équipe médicale en définissant une organisation rationnelle et efficiente avec le chef de service ou responsable médical de bloc 

-  Animer le conseil de bloc en collaboration avec le chef de service ou responsable de bloc 

                      -  Actualiser et faire respecter la charte de fonctionnement du bloc opératoire

 Organiser, coordonner le programme opératoire 

                -  ordonnancer et valider le programme opératoire hebdomadaire en fonction des moyens

                       -  gérer la prise en charge des urgences

                -  fluidifier la prise en charge des patients 

 Développer une culture de soins axée sur la qualité et la sécurité 

                 -  gérer les risques, analyser les événements indésirables et mettre en œuvre des actions correctives

                 -  s’assurer du respect des protocoles

                 -  harmoniser les pratiques de soins et rédiger des procédures

-  veiller à la mise en œuvre d’une traçabilité rigoureuse et efficace 

                 -  prévoir et participer à l’organisation d’audits

                 -  évaluer les pratiques professionnelles 

 Organiser et répartir les fonctions de soins en tenant compte des compétences, de la charge de travail et des évolutions techniques

                 - élaborer et réactualiser les profils de poste et descriptifs de tâches

                 - répartir les compétences dans la planification des personnels

 Favoriser l’informatisation des blocs opératoires, maitriser les outils institutionnels

 Participer à la démarche qualité et s’impliquer dans la certification 

II – GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

 

 Participer aux recrutements des ASH, AS, IDE et IBO 

 Evaluer la qualification et les compétences requises et acquises des professionnels pour un poste en bloc opératoire

 Préparer à l’intégration des nouveaux professionnels et suivre la progression des compétences.

 Accompagner les professionnels vers une polyvalence maîtrisée 

 Réaliser l’évaluation du personnel, définir des objectifs de progression (responsabilisation, changement d’affectation, promotion….) et rédiger un compte rendu argumenté

 Définir des grilles de roulements conforme aux textes réglementaires et règles institutionnelles d’organisation du travail 

 Etablir, contrôler, réajuster les plannings mensuels et annuels des personnels en lien avec la DRH

 Contrôler au quotidien la cohérence de la planification avec la charge de travail, les compétences et organiser le travail en partenariat avec le CSS et les CS pour une gestion efficiente 

 Préparer et suivre mensuellement avec le Cadre Supérieur de Santé

- la gestion prévisionnelle des effectifs,

- la planification des absences, la prévision des remplacements.

 Coordonner la planification des stagiaires et nommer un référent pour leur apprentissage.
III – GESTION  FINANCIERE ET ECONOMIQUE / GESTION DES LOCAUX ET EQUIPEMENTS 
 En lien avec le CSS, suivre l’activité du bloc opératoire :
                  - mettre en œuvre les indicateurs MEAH
                  - contrôler la saisie des jalons 
                  - analyser l’activité puis réajuster ou argumenter des moyens en conséquence 
 Gérer et répartir les ressources 
 Assurer un suivi des prestations de maintenance des DM (traçabilité) 
 Organiser et coordonner la maintenance des locaux et le suivi des travaux
 Gérer les équipements médicaux et hôteliers (achat, renouvellement, maintenance et inventaire)
 Participer aux appels d’offres des dispositifs médicaux : essais, choix, évaluation 
 Proposer des organisations et actions contribuant à l’efficience des blocs 
 Mettre en place une gestion optimisée des stocks 
IV –  RELATION – COMMMUNICATION
 Gérer  l’information relative aux soins et aux activités paramédicales, structurer les supports d’information et les temps d’information 
 Faciliter la collaboration et coordination dans les équipes pluridisciplinaires
 Soutenir la contribution de chacun et maintenir une dynamique constructive au sein de l’équipe du bloc et du secteur des blocs dans sa globalité 
- faciliter l’expression individuelle et collective 
- organiser et planifier des réunions de travail pluridisciplinaire  
 Etre un interlocuteur privilégié entre les directions, les médecins du bloc opératoire et l’encadrement supérieur 
 Favoriser les échanges, et se situer comme  pivot des différents intervenants afin de coordonner les actions et de transmettre les informations
 Gérer les situations conflictuelles avec discernement 
 Développer la transmission des compétences 
 Accompagner les équipes paramédicales lors des restructurations
 Communiquer au cadre supérieur des blocs les informations relatives à des situations à risque et en faire le rapport 
 Sensibiliser les agents aux risques professionnels, aux règles d’hygiène et de sécurité
V – FORMATION - ENCADREMENT
 Elaborer en équipe un projet de prise en charge des patients cohérent avec les orientations du projet d’établissement,  le projet pôle de rattachement  et le projet des blocs opératoires
 Mobiliser l’équipe autour du projet du bloc et des projets inter blocs
- susciter et promouvoir des actions d’amélioration
- contribuer à l’amélioration des conditions de travail 
- responsabiliser les professionnels 
 Maintenir une dynamique constructive au sein de l’équipe en planifiant des réunions de travail pluridisciplinaires
 Valoriser et promouvoir les compétences professionnelles 
 Identifier les besoins de formation des personnels et proposer en concertation avec le cadre supérieur, un plan de formation en lien avec les objectifs des professionnels le projet de service et du secteur bloc opératoire
 Organiser et planifier les formations spécifiques nécessaires pour la maîtrise des nouvelles technicités 
 Evaluer les acquis post-formation et l’impact des formations sur les pratiques
 Promouvoir la spécialisation IBODE et les projets d’évolution vers la fonction d’encadrement
 Accueillir les nouveaux personnels et des étudiants et organiser leur encadrement. 
PROJETS SPECIFIQUES 
 Robotique chirurgicale 
 Synchronisation temps chirurgicale et ressources RH
 Certification Gestion documentaire des blocs opératoires 
 Cartographie des risques 
 Informatisation des blocs (DX BLOC)

Exigences du poste

DIPLÔME(S) PROFESSIONNEL(S) REQUIS

 Certificat Cadre de santé ou expérience avérée en management.

 Spécialité IBODE souhaitée, à défaut expérience exigée de l’exercice IDE  en bloc opératoire

EXPERIENCE(S) ET CONNAISSANCE(S) SOUHAITEE(S)

 Expertise dans les domaines de technicité bloc : soins, organisation, hygiène, gestion, formation, recherche

 Connaissance de la  législation professionnelle, la réglementation sanitaire et sociale

 Maîtrise des outils informatiques

QUALITES REQUISES

 Capacités d’analyse, de synthèse, d’anticipation, d’évaluation et de décision

 Capacité à travailler en étroite collaboration au sein d’une équipe d’encadrement.

 Esprit de coordination, sens de la négociation et capacité à se positionner

 Aptitudes à communiquer, animer et gérer une équipe pluridisciplinaire : écoute, respect, disponibilité, rigueur, persévérance, autorité et sens des responsabilités  

 Capacité à fédérer les professionnels autour de valeurs soignantes 

 Capacité d’adaptation aux changements

CONDITIONS D’EXERCICE

 Temps de travail : 100%

 Participation à l’astreinte permettant la continuité de la coordination des blocs opératoires

 Planification des congés en concertation avec l’équipe d’encadrement et plus particulièrement avec son binôme

 Répartition entre  CS des blocs en cas d’absence prolongée d’un CS de bloc (arrêt maladie ou poste vacant)