Prise en charge - Soins

Charte du parcours patient

Publié le

Usagers et professionnels de santé unis pour améliorer le parcours du patient

Un comité mixte usagers/professionnels a été constitué au CHU de Rennes en septembre 2016. Regroupant une quarantaine de personnes, il a pour ambition de créer un espace de réflexions et d’échanges entre usagers et professionnels autour de thèmes visant l’amélioration de la qualité et la sécurité des soins, ou la promotion des droits des patients. Première illustration avec la « Charte du parcours patient » qui vient d’être élaborée.

Sécurité, écoute, bienveillance, bientraitance au cœur des préoccupations

Placer la relation usager/professionnel au cœur du dispositif (chacun s’efforçant de tenir compte des contraintes spécifiques de l’autre), promouvoir le respect des droits des usagers, mettre en œuvre les conditions favorables à la réalisation d’un parcours de soins de qualité : telles sont les ambitions de cette charte.

Témoignages

Eliette LELIEVRE, représentante des usagers

Engagée pour la première fois en 2007 dans un groupe de travail et de réflexion avec le comité de lutte contre les infections nosocomiales, j’ai la conviction que lorsque usagers et professionnels sont rassemblés autour d’un projet commun, nous pouvons vraiment faire avancer les choses.

Les professionnels apportent leur regard, leurs compétences, leurs connaissances « de professionnels » et ils ont la volonté d’améliorer la santé. Nous, usagers, avons un autre regard sur la maladie, nous avons d’autres échanges avec les malades et leur entourage, et donc une expérience différente. C’est bien l’échange de nos deux visions qui permet de faire mieux comprendre la maladie et d’améliorer les soins.

Le comité mixte usagers/professionnels permet à chacun d’apporter son expérience, ses mots et son vocabulaire. Il oblige à s’adapter au rythme de chacun. C’est une «  mise à niveau » dans la compréhension pour pouvoir échanger et décider ensemble dans le plus grand respect. 

La charte du parcours patient est l’expression de ces deux regards.


Jérôme CHAUDRON, cadre de santé paramédical

Cette charte est l’aboutissement d’un travail débuté il y a quelques années autour du thème de la bientraitance. De l’élaboration d’une charte dite « de bientraitance » selon les standards de la HAS, la réflexion s’est ensuite orientée au fil de l’eau vers le « parcours patient ».

Ce changement s’est opéré en totale cohérence avec la manière dont un hôpital s’organise aujourd’hui en interne mais aussi avec son environnement. La gestion des flux de patients, que ce soit en urgences, ambulatoire ou hospitalisation, garantit une fluidité des prises en charge : de la programmation du ou des examens jusqu’à la sortie du patient, mais aussi pour le suivi réalisé en lien avec d’autres structures publiques, privées ou associatives…

Ce qui fait sens dans ce comité mixte, c’est la richesse des profils intégrés pour une collaboration aboutie entre des représentants d’usagers et des représentants pluri-professionnels de santé comme des directeurs, des médecins, des infirmières, des cadres paramédicaux... Les attentes, les droits et devoirs mutuels sont ainsi éclairés par une écoute et un travail co-constructif. C’est enfin l’illustration d’une démocratie sanitaire associant des acteurs du système de santé autour d’un projet central et transversal pour l’établissement, un projet qui vise une prise en charge optimale et de qualité au service du patient.